> Actualité > Dernières du 6 août 2004

Dernières du 6 août 2004

Publié le vendredi 6 août 2004

- Un accord est finalement intervenu tôt vendredi matin entre les membres du Conseil Électoral Provisoire grâce à la médiation du Comité de suivi de l’accord du 4 avril sur la transition politique.

- Des policiers menacent d’observer un arrêt de travail à partir du 16 août prochain si aucune amélioration n’intervient d’ici là dans leurs conditions de travail.

En réaction, Me Reynold Georges de l’ALAH, estime que les policiers n’ont pas droit à la grève et que leur menace en ce sens porte atteinte à la sécurité publique. Il appelle les autorités à adopter au plus vite les mesures qui s’imposent.

La Direction générale de la Police Nationale lance un appel au calme aux policiers, leur faisant savoir que leurs revendications seront prises en compte.

- Par arrêté présidentiel en date du 4 août 2004, M. Léon Charles est confirmé à son poste de directeur général de la Police Nationale d’Haïti. L’arrêté ne précise pas si M. Charles occupe la fonction toujours de façon provisoire.

M. Léon Charles avait été nommé au poste de directeur général par intérim de la police par une simple déclaration présidentielle en date du 3 mars 2004.

- Bilan des 25 ans du RDNP présenté à la presse ce jeudi 5 Août 2004 par les dirigeants du parti en présence du parlementaire républicain des Etats-Unis, Benjamin Gilman.

- Exprimant sa préoccupation face à la crise qui secoue le CEP, le professeur Leslie François Manigat a souhaité une sérieuse réforme au sein de cette institution.

- L’ancienne candidate au Sénat sous la bannière du RDNP pour les élections de l’année 2000, Mme Mirlande Manigat, prête à se présenter aux prochaines élections suivant le mandat qu’elle recevra des membres du parti. Elle promet déjà de réaliser beaucoup de projets dans le cadre de son mandat au cas où elle est élue.

- 38.5 millions de dollars d’aide des Etats-Unis à Haïti pour la relance de l’économie.

- Don de 50 mille dollars américains de Taïwan au Ministère de la Santé Publique. La ministre de la santé, le Dr Josette Bijou, a aussitôt remis le chèque au Directeur de l’hôpital Justinien du Cap-Haïtien pour l’achat d’une ambulance.

Parallèlement, la coopération haïtiano-taïwanaise se renforce dans le domaine de la santé : le ministre haïtien de la santé et le représentant de Taïwan ont conjointement participé jeudi à l’Hôpital de la Paix, à Delmas 33, à la pose de la première pierre d’un laboratoire médical qui bénéficiera également de l’apport des Etats-Unis et de l’Union Européenne.

- Funérailles jeudi matin du père Gardy Mallebranche, assassiné par des individus armés le 23 juillet dernier à Martissant. L’archevêque coadjuteur de Port-au-Prince, Mgr Joseph Serge Miot, et les évêques auxiliaires Joseph Lafontant et Pierre André Dumas ont présidé à la cérémonie funèbre.

- Arrestation jeudi de deux personnes, dont un ressortissant étranger, impliqués dans des actes attentatoires aux intérêts de la Téléco. Il s’agit d’un chauffeur de la compagnie « Access Haïti » et d’un technicien connu sous le nom d’Osti.

- Poursuite des opérations de nettoyage des rues de la capitale et de relocalisation des petits commerçants de rue. Le maire adjoint de Port-au-Prince, Mme Yanick Mézil, annonce diverses mesures qui prendront effet dans les prochains jours, comme le déplacement de la gare routière Port-au-Prince/Cayes et la construction d’un hangar au Parc Jean Marie Vincent (ci-devant ancienne aviation militaire), destiné à accueillir les petits commerçants des rues.

- Des dizaines d’habitants de Biennac, un quartier populaire des Gonaïves, ont gagné les rues ce jeudi 5 Août 2004 pour réclamer des responsables, la fourniture de divers services tels l’eau potable, l’électricité, le téléphone, ainsi que la construction de routes et d’un marché public.

- L’Académie de police accueille lundi prochain les 15 premiers lauréats du récent concours en vue du recrutement d’une nouvelle promotion de policiers.

- Inauguration cette semaine à la Faculté des Sciences Humaines d’une chaire en communication politique avec, en guise de premier cours, une analyse du discours prononcé le 4 juillet dernier à Port-au-Prince par l’ambassadeur des Etats-Unis James B. Foley à l’occasion du 228ème anniversaire de l’indépendance de son pays.