> Actualité > Le chef de la police pointe du doigt un sénateur de la République dans des (...)

Haiti-Lutte contre le banditisme

Le chef de la police pointe du doigt un sénateur de la République dans des actes de kidnapping

Publié le jeudi 1er août 2019

La Commission justice, sécurité et défense nationale du Sénat, a organisé mercredi une séance de travail avec le directeur général de la Police Nationale d’Haïti (PNH) Michel-Ange Gédéon, le directeur départemental de l’Ouest de la police et le responsable de la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) autour de la situation sécuritaire du pays.

Selon le président de la commission, Jean Renel Sénatus, le directeur général de la PNH a confirmé l’implication à 98% d’un sénateur de la République dans une affaire de kidnapping par le gang de Arnel Joseph.

Le parlementaire précise que deux (2) juges sont en charge du dossier : l’un au tribunal de première instance de Port-au-Prince et l’autre au tribunal de première instance de Saint-Marc. Ce dossier, dit-il, pourrait créer un grave précédent dans le système judiciaire haïtien.

- Le directeur général de la PNH précise que le chef de gang Arnel Joseph est sorti de l’hôpital. Il répond aux questions de la DCPJ. Des agents de la Drug Enforcement Agency (DEA) des Etats-Unis, l’ont déjà interrogé.

- Le sénateur de l’Ouest, Patrice Dumont, demande formellement au président du Sénat, Carl Murat Cantave, d’écarter momentanément le sénateur Garcia Delva du Bureau et de l’assemblée du Grand Corps, dans l’attente de certains éclaircissements sur les soupçons qui pèsent sur lui dans des dossiers compromettants.