> Actualité > Nombreux cas d’enlevement et de banditisme a Port-au-Prince

Nombreux cas d’enlevement et de banditisme a Port-au-Prince

Publié le lundi 10 mai 2004

Poursuite du phénomène du kidnapping/Multiplication des actes de banditisme

De nombreux cas de kidnapping ont été enregistrés la semaine dernière à Port-au-Prince. Citons le cas du fils d’un médecin réputé de la place en milieu de semaine dernière dans l’aire du Lycée français, à Port-au-Prince. L’enfant a été par la suite libéré contre rançon.

Au cours de la même semaine, deux femmes, employées d’une banque commerciale privée de la place ont été enlevées et une forte rançon avait été réclamée à ladite banque. Ces deux personnes ont également libérées par la suite contre rançon.

De nombreux cas d’agression contre des personnes et de cambriolage de toutes sortes ont été également enregistrés au cours de la semaine écoulée. Au nombre de ceux-ci, le cas de l’enseignant bien connu Fred Flavier (30 ans) tué d’une balle mercredi dernier à Port-au-Prince lorsque le taxi à bord duquel il se trouvait a été la cible d’un groupe de bandits armés opérant dans l’aire du stade Sylvio Cator.

L’on signale de nombreux autres cas d’agression. Nombre d’entre eux ne sont pas portés à la connaissance des journalistes.