> Actualité > La CARICOM, heureuse de la victoire de René Préval, demande de l’aide (...)

Spécial/Elections 2006

La CARICOM, heureuse de la victoire de René Préval, demande de l’aide internationale pour Haïti

Après deux ans de sanctions, le pays est invité au prochain sommet de l’organisme régional

Publié le vendredi 17 février 2006

La Communauté Caraïbe (CARICOM) s’est réjouie vendredi de l’élection de René Préval à la Présidence d’Haïti et a sollicité l’aide de la communauté internationale en faveur du pays et des nouvelles autorités, rapporte l’Agence France-Presse.

"Nous comptons sur toute l’aide possible de la communauté à Haïti, aussi bien pour le gouvernement que pour la société, parce qu’ils en ont besoin et parce que le peuple haïtien le mérite", a déclaré à la presse le secrétaire général de la CARICOM, Edwin Carrington, dans la capitale du Guyana, Georgetown, où se trouve le siège de l’organisation.

M. Carrington en a profité pour annoncer qu’Haïti sera autorisée à participer au prochain sommet de l’organisme régional prévu à San Cristòbal au cours du mois de juillet. Si elle se confirme, cette participation marquera le retour de plein droit du pays dans la Communauté Caraïbe après deux années de suspension en raison de l’hostilité des pays de la région au régime intérimaire de Port-au-Prince. Solidaires jusqu’au bout de Jean-Bertrand Aristide, ces voisins avaient délibérément assimilé la chute du dictateur, en février 2004, à "un coup d’Etat", dénoncé de "graves violations des droits humains" et réclamé le "rétablissement de la démocratie" en Haïti. Des efforts diplomatiques entrepris le mois dernier par le Premier ministre intérimaire Gérard Latortue laissaient entrevoir la levée prochaine des sanctions.

Une autre voix de la CARICOM, celle du Guyana, a salué vendredi le triomphe de René Préval au scrutin présidentiel du 7 février. Le gouvernement guyanais qualifie de "victoire décisive" l’élection du nouveau Président, dans une lettre envoyée par le chancelier Rudy Inasanally. Félicitant les haïtiens pour leur engagement en faveur de la démocratie, il a également demandé à la communauté internationale de coopérer avec le nouveau gouvernement dans "sa lutte visant à mettre fin à la pauvreté et à offrir à la population un niveau de vie décent". Le chancelier Insanally ajoute "Le gouvernement et le peuple de Guyana attendent sincèrement de la communauté internationale qu’elle appuie totalement l’effort visant à intégrer Haïti fermement dans la famille des nations démocratiques, à travers le développement progressif et pacifique".

De nombreux messages de félicitations sont parvenus à René Préval depuis la proclamation de sa victoire consécutive à un accord politique entre le gouvernement, le Conseil Electoral Provisoire et la communauté internationale. spp/RK