> Actualité > Décès de l’économiste et anthropologue français Gérard Barthélémy

Haïti-Culture-Solidarité

Décès de l’économiste et anthropologue français Gérard Barthélémy

Un grand ami d’Haïti

Publié le mardi 7 août 2007

L’écrivain et chercheur français Gérard Barthélémy, spécialiste des questions haïtiennes, est décédé le 2 août dernier en sa résidence dans l’Oise (Nord de la France), a appris Radio Kiskeya.

Ses funérailles devaient être chantées le lundi 6 août, selon un courriel transmis par ses enfants aux nombreux amis haïtiens de leur regretté père.

Gérard Barthélémy était un grand ami d’Haïti, un pays auquel il a consacré d’intéressantes et précieuses études.

Economiste, puis anthropologue, Gérard Barthélémy a enseigné à Paris VII avant de résider pendant dix ans en Haïti. Il a enseigné à Port-au-Prince l’anthropologie du développement. Au départ d’Haïti, il fut consultant international dans le cadre d’actions de développement.

Quelques unes de ses publications : L’Univers rural haïtien, Le pays en dehors, 1989 ; Les Duvaliéristes après Duvalier, 1992 ; avec Christian Girault, La République d’Haïti, état des lieux et perspectives, 1993 ; Créoles, Bossales - Conflit en Haïti, 2000 ; Les esclaves révoltés à St-Domingue : supplétifs, mercenaires et combattants, 2006.

Gérard Barthélémy fut l’époux de la célèbre conteuse haïtienne Mimi Barthélémy qui, elle-même, a publié de nombreux ouvrages et créé de nombreux spectacles. Aux côtés de Gérard Barthélémy, Mimi a décroché le Becker d’or pour « La reine des poissons » en 1989 et le prix Arletty de l’Universalité de la Langue française pour « La dernière lettre de l’Amiral en 1992 ».

Outre « Haiti, la perle nue » qu’ils ont rédigé et publié de concert en 1999, Gérard Barthélémy a présenté et commenté de nombreux contes de Mimi.

Barthélémy a participé à la commission Debray sur la réorientation des rapports entre Haïti et la France laquelle a publié un copieux rapport dont on attend encore les retombées.

Il ne fut pas qu’intellectuel : il était aussi menuisier.

Gérard Barthélémy savait faire preuve de dévouement dès qu’il s’agissait d’actions menées en direction d’Haïti. Ses travaux ont largement influencé les études sur Haïti.

Après avoir soutenu le Collectif 2004 Images depuis sa création en 2003, Gérard Barthélemy en était devenu le 7 décembre 2006 le Président d’Honneur, aux côtés d’Elie Lescot, Président.

Gérard Barthélémy fut également membre de Gens de la Caraïbe,
un réseau créé en 1999 dont la mission est de valoriser, promouvoir et préserver les cultures de la Caraïbe. [jmd/Rk]