> Sport > JO-2008/Eliminatoires : Haïti sauve la mise et se retrouve au second (...)

Haïti-Foot-Pékin 2008

JO-2008/Eliminatoires : Haïti sauve la mise et se retrouve au second tour

Publié le vendredi 14 septembre 2007

Haïti s’est qualifiée in extremis pour le deuxième tour des éliminatoires du tournoi de football des Jeux Olympiques de Pékin 2008 en battant à l’arraché l’équipe de St Kitts et Nevis 1 but à 0 (mi-temps 0-0)) jeudi soir à Basseterre dans le match final du groupe D de la zone CONCACAF.

Le héros de la soirée a été contre toute attente le réserviste Leonel Saint-Preux. Rentré en deuxième mi-temps, l’attaquant du Zénith (Div.1, Haïti) a évité à son pays l’humiliation d’une élimination au premier tour en inscrivant l’unique but de la partie à moins de dix minutes de la fin. Une frappe imparable du gauche suite à un excellent travail du très talentueux Azor, le jeune haïtien de la Sampdoria Gênes (Div.1, Italie), parfaitement relayé par Fritson Jean-Baptiste de l’Aigle Noir (Div.1, Haïti).

Ce but autant improbable qu’inespéré a assommé les kittitiens qui n’ont pas su profiter de l’avantage d’évoluer à domicile et d’un arbitrage taillé sur mesure.

En revanche, le geste de Saint-Preux a enflammé des compatriotes, surtout des femmes résident à St Kitts, qui ont fait la fête au Warner Park Stadium au coup de sifflet final.

Encore une fois très peu inspirés en attaque et exposés derrière aux contre des joueurs de St Kitts, en très bonne condition physique, les haïtiens ont eu le mérite d’avoir évoluer avec un mal courage en infériorité numérique pendant presque près de 75 minutes. Premier verrou du système défensif, le médian James Marcelin du Racing Club Haïtien (Div.1, Haïti) a, en effet, écopé d’un carton rouge dès le premier quart d’heure. Une situation qui contrariait le plan de jeu de l’entraîneur Wilner Etienne et gênait considérablement l’évolution du onze national arrivé à Basseterre dans des conditions démentielles après avoir été victime de nombreuses tracasseries administratives.

Grâce à cette victoire, la sélection haïtienne, qui avait dû se contenter mardi d’un nul soporifique (0-0) face aux dominicains, décroche la première et seule place qualificative du groupe avec 4 points. Elle devance la République Dominicaine, deuxième avec 2 points et St Kitts et Nevis, bon dernier avec 1 point.

Après avoir mordu la poussière face à ces deux petits poucets, notre équipe olympique doit se préparer à faire face au second tour à deux clients autrement plus sérieux, les Bahamas et la Jamaïque, vainqueurs respectifs des groupes A et B. Les 9 et 13 octobre à Nassau, les U-23 tenteront de se hisser à la première place de ce triangulaire afin d’enlever l’unique billet disponible pour le tour final de la CONCACAF.

Ce n’est qu’à cette phase, très relevée avec la présence du Mexique, des Etats-Unis et du Canada, sans compter les centraméricains, que seront désignées les équipes qualifiées pour les JO de Pékin. spp/RK