> Actualité > Drogue : un ex-No.1 de la police haitienne sous les verrous a (...)

Drogue : un ex-No.1 de la police haitienne sous les verrous a Miami

Publié le jeudi 27 mai 2004

Haiti/Drogue : arrestation à Miami d’un ex-numéro 1 de la Police Nationale

(RK, 27 mai 2004)- L’ex-directeur général de la Police Nationale d’Haiti, le Commissaire divisionnaire Jean Nesly Lucien, a été appréhendé mercredi après-midi à Little Haiti, à Miami, par la police anti-drogue de cette ville de l’Etat de Floride. Selon des sources judiciaires américaines, l’ex-numéro un de la Police Nationale d’Haiti (PNH) devrait être incessamment inculpé pour implication dans le trafic illicite de la drogue.

Jean Nesly Lucien est un proche de Jean Bertrand Aristide dont il a assuré la sécurité rapprochée jusqu’à sa nomination au poste de Directeur général de la PNH. Il avait été limogé en mars 2003 suite à de sérieux remous au sein de la police provoqués par une affaire de drogue et au lendemain de l’assassinat à Péguy Ville (Pétion Ville) du trafiquant de drogue Hector Kétant et d’un de ses acolytes. Jean NeslyLucien était alors intervenu personnellement pour faire libérer des suspects, membres de son Cabinet particulier, placés en isolement par l’Inspection générale de la police dans le cadre d’une enquête ouverte sur les deux affaires.

L’arrestation de Lucien coïncide avec l’expulsion mercredi vers les Etats-Unis de l’ex-responsable du Bureau de Lutte contre le Trafic des Stupéfiants (BLTS) sous le régime déchu, le commissaire de police Evens Briand. Ce dernier avait été arrêté en début de semaine par des éléments de la Force Multinationale Intérimaire puis remis aux autorités haitiennes. Il a laissé le pays sous forte escorte d’agents de la Drug Enforcement Agency (DEA) des Etats-Unis.

Lucien et Briand viennent allonger la liste des hauts gradés de la PNH se trouvant actuellement aux mains des autorités américaines sous l’accusation de trafic de drogue. L’ex-chef de la sécurité présidentielle, Oriel Jean, et l’ex-responsable de la Brigade de Recherche et d’Investigation (BRI), Roudy Thérassan, se trouvent actuellement dans les geôles américaines.

D’intenses opérations anti-drogue sont en cours. Elles sont menées conjointement par la PNH et la DEA. Le domicile à Frères (Pétion Ville) de l’ancien sénateur contesté lavalas Fourel Célestin a été perquisitionné mardi. Celui de l’homme d’affaires Freddy Marzouka, président d’un Club de Football à Port-au-Prince, l’a également été mardi et mercredi.

Par ailleurs, la police des Cayes (Sud) a une nouvelle fois exigé mercredi que l’ancien sénateur contesté lavalas Yvon Feuillé soit à sa disposition pour l’enquête qu’elle mène au sujet d’un petit avion qui a déversé la semaine dernière de la cocaïne sur Port Salut, dans le Sud.