> Actualité > Lancement du processus électoral sans Fanmi lavalas

Lancement du processus électoral sans Fanmi lavalas

Publié le lundi 3 mai 2004

Lancement du processus électoral sans Fanmi lavalas, a l’expiration du délai imparti à cette formation politique pour qu’il se fasse représenter au sein de l’institution électorale. L’arrêté de nomination de 8 des 9 membres du CEP en date du 30 avril demeure cependant imprécis sur le fait de savoir si l’institution devra encore attendre le représentant de Fanmi lavalas ou s’il sera tout bonnement remplacé par les 8.

- Satisfaction des Etats-Unis à l’annonce par l’ONU de la formation d’une force de paix pour Haiti. L’ONU attend des contributions pour le plein fonctionnement de ladite force.

- Journée mondiale de la liberté de la presse aujourd’hui 3 mai

Remise de prix à l’occasion au Centre Haitien de Presse pour rendre hommage à des journalistes qui se sont signalés par leur courage au cours des derniers événements. Le premier prix est décerné à notre consoeur de Vision 2000, Marie Lucie Bonhomme.

Une émission spéciale du GRALIP présente sur plusieurs médias aujourd’hui, les opinions de nombreux confrères et consoeurs sur la conjoncture et les perspectives de l’après Aristide.

Près du tiers de la population mondiale, dont celle d’Haiti, est privée de liberté de presse, constate le rapport annuel 2003 de Reporters Sans Frontières.

- Installation vendredi dernier, sur fond de vive controverse, des nouveaux délégués départementaux.

- Le nouveau délégué de la Grande Anse, Anselme Mombrun Jacques, appelle les habitants de ce département à œuvrer en faveur d’un climat favorable au bon déroulement des prochaines élections.

- Clôture hier de la traditionnelle foire nationale de l’Agriculture qui s’est tenue cette année sur le thème : production, travail et intégration. Des milliers de personnes ont afflué à l’occasion vers le Champ-de-mars.

- Dans des déclarations faites à l’occasion du 1er Mai, Fête du Travail et de l’Agriculture, le ministre de l’agriculture, M. Philippe Mathieu, a dressé le triste bilan de la destruction du siège du ministère à Damien par les chimères lavalas, lors des derniers événements.