> Actualité > Cabinet ministériel : Quelques repères biographiques

Haïti-Gouvernement

Cabinet ministériel : Quelques repères biographiques

Politiquement hétéroclite et dominé par les proches du chef de l’Etat, le gouvernement Martelly/Conille entre en scène avec d’énormes promesses de changement

Publié le jeudi 20 octobre 2011

Voici la liste complète des membres du nouveau cabinet ministériel qui ont tous pris leurs fonctions mercredi et jeudi à Port-au-Prince à l’exception des titulaires des affaires étrangères, Laurent Lamothe, et de la culture, Choiseul Henriquez, respectivement en mission officielle, jusqu’au début de la semaine prochaine, en Corée du Sud, et hospitalisé.

- Ministre de l’intérieur, des collectivités territoriales et de la défense nationale, Me Thierry Mayard Paul, avocat au barreau de Port-au-Prince et ex-chef de cabinet du Président Michel Martelly dont il est un ami très proche. Fils de l’ancien éminent juriste, feu Me Constantin Mayard Paul, il est le frère aîné de Me Grégory Mayard Paul, également conseiller du chef de l’Etat.

Le nouveau ministre est également peintre. (Prédécesseur, Paul Antoine Bien-Aimé).

- Ministre des affaires étrangères et des cultes, Laurent Lamothe, 39 ans. Membre très influent du cercle intime de Martelly, cet homme d’affaires, fils du fondateur de l’Institut Lope De Vega à Port-au-Prince, fut également joueur de tennis et membre de l’équipe haïtienne de Coupe Davis, au cours des années 90. (Prédécesseur, Marie-Michèle Rey).

- Ministre de la justice et de la sécurité publique, Me. Josué Pierre-Louis, ancien directeur général de ce ministère, juge à la Cour d’appel de Port-au-Prince et commissaire du gouvernement de la capitale. Depuis plusieurs mois, il était pratiquement à la tête du ministère où il siégait en qualité de chargé de mission aux cotés du ministre a.i Jean-Max Bellerive. (Prédécesseur, Paul Denis).

- Ministre de l’économie et des finances, André Lemercier Georges, ex-secrétaire d’Etat au même ministère et ancien directeur de la Direction générale des impots. (Prédécesseur, Ronald Baudin).

- Ministre des travaux publics, transports, énergie et communications, Jacques Rousseau. Ingénieur de formation et réputé proche du Président Martelly, il avait déjà occupé ce poste, il y a quelques années. (Prédécesseur, Jacques Gabriel).

- Ministre de la planification et de la coopération externe, Jude Hervé Day, de la famille de l’ancien préfet de Port-au-Prince sous Duvalier, Edner Day. Ingénieur, il était chef cabinet de l’ancien Premier ministre Jean-Max Bellerive jusqu’à sa nomination. (Prédécesseur, Jean-Max Bellerive).

- Ministre de l’éducation nationale et de la formation professionnelle, Réginald Paul, 45 ans, ancien cadre du ministère au sein duquel il était, depuis quelque temps, le coordonnateur de Education pour tous (EPT), un programme financé par la Banque mondiale. Le nouveau titulaire du MENFP a fait ses études universitaires en Haïti, aux Etats-Unis et au Canada. (Prédécesseur, Joël Desrosier Jean Pierre).

- Ministre du Tourisme, Stéphanie Balmir Villedrouin, 29 ans, issue d’une famille d’entrepreneurs qui possède l’hôtel Le Montcel, un établissement situé dans les hauteurs de Kenscoff. Elle a étudié le tourisme en République Dominicaine et est membre de l’Association touristique d’Haïti ATH). (Prédécesseur, Patrick Delatour).

- Ministre à la condition féminine et aux droits de la femme, Yanick Mézil, ancienne mairesse adjointe de la capitale et dirigeante d’organisations militant dans le secteur informel. Après avoir fondé l’Association des commerçants du secteur informel (ACSI), elle est récemment devenue la présidente de la Fédération haïtienne des petites et moyennes entreprises (FHAPME). (Prédécesseure, Marjorie MicheL).

- Ministre du Commerce et de l’Industrie, Wilson Laleau, économiste formé en Amérique du Nord et professeur à l’Université d’Etat d’Haïti (UEH) dont il était, depuis plusieurs années, le vice-recteur aux affaires académiques. Son nom avait un temps figuré sur la liste des Premierministrables. (Prédécesseure, Josseline Colimon Féthière).

- Ministre à la Présidence chargé des Haïtiens vivant à l’étranger, Daniel Supplice, sociologue de formation, professeur et auteur de plusieurs ouvrages.

Ancien secrétaire d’Etat sous le gouvernement de Jean-Claude Duvalier et ex-dirigeant du Parti libéral haïtien PLH), M. Supplice a activement participé à la campagne présidentielle de Michel Martelly avant de devenir son conseiller, une fois élu. Cependant, il a dû se contenter d’un portefeuille ministériel secondaire après avoir été pressenti pour les postes de Premier ministre et de ministre des affaires étrangères. (Prédécesseur au MHAVE, Edwin Paraison).

- Ministre de la santé publique et de la population, Dr Florence Duperval Guillaume, une fonctionnaire ayant fait une partie de sa carrière au MSPP. (Prédécesseur, Dr Alex Larsen).

- Ministre de l’agriculture des ressources naturelles et du développement rural, Hébert Docteur, agronome et dirigeant du Parti agricole et industriel national (PAIN) de feu Louis Déjoie. Il avait déjà fait partie du staff dirigeant du MARNDR dans les années 80. (Prédécesseur, agronome Joanas Gué).

- Ministre de l’environnement, Joseph Ronald Toussaint, un cadre de l’institution. (Prédécesseur, agronome Jean-Marie Claude Germain).

- Ministre des affaires sociales et du travail, François Richel Lafaille, ancien Député de Fanmi Lavalas dans la circonscription de la Croix-des-Bouquets (banlieue nord-est de Port-au-Prince). (Prédécesseur, Gérald Germain).

- Ministre de la jeunesse, des sports et de l’action cvique, René Jean Roosvelt, ancien responsable de l’Administration pénitentiaire nationale (APENA) et membre, jusqu’à tout récemment, du comité exécutif de la fédération haïtienne de football. (Prédécesseur, Evans Lescouflair).

- Ministre de la culture et de la communication, Choiseul Henriquez, ancien journaliste à Radio Port-au-Prince, à la 4VEH au Cap-Haïtien et à la Radio Nationale. Il fut responsable du bureau de presse de la Présidence au cours du premier mandat de René Préval (1996-2001). (Prédécesseure, Marie-Laurence Jocelyn Lassègue).

- Ministre délégué auprès du Premier Ministre chargé des relations avec le Parlement, Ralph Ricardo Théano, ancien candidat à la députation de Port-au-Prince sous les couleurs du parti néo-duvaliériste PUN (Parti de l’unité nationale). (Prédécesseur, Joseph Jasmin). spp/Radio Kiskeya

Liliane Pierre-Paul éléments Aller à la galerie de Liliane Pierre-Paul