Haïti-USA-Occupation

L’occupation américaine et les larmes de sang prédites par Hannibal Price - Quatrième Partie

Par Leslie Péan, 27 juillet 1915

Publié le mardi 28 juillet 2015

La finance n’est pas le seul domaine que les forces d’occupation ont investi avec férocité et cynisme. Elles l’ont fait aussi dans le champ électoral. Au niveau présidentiel d’abord. C’est le choix par l’amiral Caperton de la doublure Dartiguenave au lieu de Rosalvo Bobo. Après 40 ans de présidents noirs, les Américains jouent la carte mulâtre. Leurs psychologues estiment que Dartiguenave est un meilleur chien couchant. Une pratique perverse qui continuera avec Louis Borno, Sténio Vincent puis Élie (...)

Les Actualités
Editorial
Coup de Projecteur
Nouvelles en bref
Koneksyon Culture Kreyol Sports