> Actualité > Nouvelle tragédie haïtienne : 11 morts et 10 disparus dans les eaux des (...)

Haïti-Boat People

Nouvelle tragédie haïtienne : 11 morts et 10 disparus dans les eaux des Bahamas

Les autorités de l’archipel et les garde-côtes américains continuaient mardi de rechercher d’éventuels miraculés, dont des enfants, après le naufrage dimanche d’une embarcation qui transportait 28 personnes ; le Président Michel Martelly déplore cette catastrophe et appelle les haïtiens à éviter les voyages clandestins

Publié le mardi 12 juin 2012

Onze corps ont été repêchés tandis que 10 personnes, dont des enfants, étaient portées disparues après le naufrage dimanche près des Bahamas d’un bateau qui transportait vers les côtes américaines 28 boat people haïtiens, parmi eux des enfants, ont annoncé mardi les garde-côtes américains et le gouvernement bahaméen.

Parlant d’un "drame de trop", le Président haïtien Michel Martelly a, dans un communiqué publié sur son compte Twitter, présenté ses condoléances aux familles et aux proches des victimes, rapporte une dépêche de l’AFP.

Les autorités de Nassau ont fait savoir que sept rescapés ont été jusqu’ici retrouvés et 11 cadavres récupérés, a poursuivi le chef de l’Etat avant de préciser que « les garde-côtes des Etats-Unis ont déployé des moyens importants pour rechercher les dix autres compatriotes portés disparus, dont cinq enfants".

Si pour Loretta McKey, porte-parole de la police de Freeport, dans l’archipel des Bahamas, l’embarcation à bord de laquelle se trouvaient 28 personnes était "très petite, d’un peu moins de 8 m de long, pour Martelly il s’agissait d’un voilier.

"Nous ne savons pas quand ce bateau a quitté Haïti, les survivants nous ont dit que leur embarcation a chaviré dimanche, à environ trois ou quatre heures de mer de l’île d’Abaco, dans le nord des Bahamas", a indiqué Mme McKey qui a ajouté que "les émigrés voulaient apparemment se rendre en Floride quand leur moteur a lâché, mais nous n’avons pas plus de détails".

"Tout en appelant les citoyens et citoyennes haïtiens à éviter de se mettre en danger en utilisant les canaux illégaux pour se rendre en terre étrangère, le président de la République en profite pour réaffirmer sa ferme détermination à poursuivre son combat en faveur de l’amélioration des conditions de vie de la population haïtienne", conclut, de son côté, la Présidence dans son communiqué.

La police des Bahamas devait interroger les survivants de cette nouvelle tragédie au cours de la journée de mardi.

Un porte-parole des gardes-côtes de Floride a annoncé la poursuite des recherches en vue de retrouver les disparus après avoir dans un premier temps chiffré à quatre le nombre des rescapés. Ces derniers avaient alerté les autorités après avoir regagné la côte à la nage. Dans la région où s’est produit le naufrage, l’eau est plutôt chaude mais les requins sont nombreux, a fait remarquer porte-parole.

En dépit de la politique migratoire musclée des Etats-Unis consistant à rapatrier systématiquement tous les clandestins haïtiens arrivés illégalement sur le territoire américain, plusieurs milliers de compatriotes fuyant une situation économique désespérée tentent chaque année, à leurs risques et périls, d’atteindre les côtes floridiennes. spp/Radio Kiskeya