> Actualité > Dernières du 26 juillet 2004

Dernières du 26 juillet 2004

Publié le lundi 26 juillet 2004

- Arrivée samedi au pays de l’ambassadeur chilien Juan Gabriel Valdès, nouveau représentant du secrétaire général de l’ONU en Haïti. Il s’agit pour lui d’une première prise de contact avec les différents secteurs de la vie nationale avant sa prise effective de fonction le 20 août prochain.

M. Valdès qui prend effectivement fonction le 20 août réalise une visite d’exploration incluant des rencontres avec les autorités et des représentants de divers secteurs de la vie nationale.

Dans des déclarations faites à la presse, il a pris l’engagement d’accompagner le peuple et le gouvernement d’Haïti à ce carrefour historique difficile. Il s’est réjoui en ce sens d’avoir eu l’occasion de participer à la récente conférence des donateurs à Washington.

M. Valdès a été accueilli à l’aéroport international de Port-au-Prince par le premier ministre Gérard Latortue qui s’est réjoui que le diplomate chilien soit un économiste occupant un poste aussi important, celui de représentant du secrétaire général de l’ONU, à ce moment crucial de la vie nationale. M. Latortue se dit prêt à collaborer avec le diplomate chilien .

Juan Gabriel Valdès est une figure très respectée en Amérique Latine et dans le monde entier. Au Chili, il est connu pour les lourdes responsabilités qu’il a prises dans la lutte contre le dictateur Augusto Pinochet.

Dans le monde, ses courageuses prises de position en sa qualité de représentant de son pays à l’ONU, notamment contre la guerre en Irak, lui ont valu d’être encore plus connu et respecté.

- Le Directeur de l’Administration Générale des Douanes Edouard Vallès Jean Laurent ne démissionnera pas de son poste. Le Ministre de l’Economie et des Finances Henry Bazin se dit satisfait du travail de ce dernier dans la lutte contre la corruption. M. Bazin a demandé samedi aux douaniers de mettre fin à leur grève qui commence à affecter sérieusement les recettes de l’Etat.

- Début ce lundi de la première journée des épreuves de la session ordinaire des examens du baccalauréat 2ème partie : toutes les dispositions sont déjà prises par le Ministère de l’Education Nationale pour garantir le bon déroulement de ces épreuves d’après le Directeur de l’Enseignement Secondaire Jackson Plateau.

- Entrée en scène samedi d’un nouveau parti politique, le Mouvement Démocratique et Réformateur Haitien (MODEREH). Deux ex-sénateurs lavalas du 21 mai, Dany Toussaint et Prince Pierre Sonson, font partie du secrétariat provisoire de ce parti qui se dit prêt à accéder au pouvoir à la faveur des prochaines élections.

Plusieurs milliers de membres et de sympathisants de MODEREH ont participé à la cérémonie de lancement.

- Un réseau d’au moins 15 trafiquants de drogue colombiens opère en Haïti, selon les autorités dominicaines qui tirent la sonnette d’alarme sur le fait que Haïti continue de servir de relais de la Colombie pour le transport de la drogue vers les Etats-Unis via la République dominicaine et Porto Rico.

- Football : scènes de liesse populaire dimanche à Port-au-Prince et en province suite à la victoire du Brésil face à l’Argentine dans la Copa America. Des milliers de gens ont manifesté leur joie au son du tambour et des rythmes carnavalesques traditionnels. Au Champ-de-mars où des coups de feu ont retenti, des partisans de l’ancien président Jean Bertrand Aristide avaient été remarqués avec des photos à l’effigie de ce dernier, au milieu des fans du football.

A Miragoâne, un camion transportant du sable a terminé sa course sur plusieurs centaines de gens qui célébraient la victoire de la sélection brésilienne de football. Bilan : 1 mort (une femme) et plusieurs blessés.
- Le poète haïtien Villard Denis, de son nom de plume Davertige, est décédé tôt dans la matinée de ce 25 juillet à l’Hôpital Juif de Montréal, à l’age de 64 ans, ont annoncé les éditions Mémoires d’Encrier.
Les éditions Mémoires d’encrier, qui ont publié en 2003 le dernier recueil de poèmes de Davertige, intitulé « Anthologie secrète », ont indiqué que l’écrivain a été hospitalisé à Montréal dès le mois de mars 2004 et « se battait contre la mort ». Selon la maison d’édition, Davertige « voulait (…) trouver le temps et surtout la force de réviser ses cahiers de philosophie ».
Davertige, qui était également plasticien, a commencé à écrire en 1959. Il a fondé au début des années 60 à Port-au-Prince le mouvement Haïti littéraire, avec René Philoctète, Serge Legagneur, Roland Morisseau et Anthony Phelps.
En 1964, Davertige est parti en exil et a séjourné à New York, à Paris et à Montréal. C’est dans cette ville canadienne que vivait le poète depuis la fin des années 70. [AlterPresse]