> Actualité > Dernières du 29 juillet 2004

Dernières du 29 juillet 2004

Publié le jeudi 29 juillet 2004

- Fin de la visite en Haïti du Représentant Spécial du Secrétaire Général de l’ONU, le diplomate chilien Juan Gabriel Valdès. Monsieur Valdès a rencontré au cours de son séjour, les représentants de divers secteurs et a rendu visite aux contingents de la MINUSTHA déployés aux Gonaïves et au Cap-Haïtien. Juan Gabriel Valdès a beaucoup insisté mercredi sur la nécessité d’un dialogue national en Haïti. Il a promis par ailleurs, l’abandon de l’Université de Tabarre par les troupes de l’ONU avant la rentrée scolaire.

- Expiration mercredi du délai accordé par le Ministère des Finances aux douaniers grévistes de Port-au-Prince pour qu’ils mettent fin à leur mouvement. Ces derniers maintiennent toujours le mot d’ordre de grève lancé depuis 10 jours pour exiger la démission du Directeur de l’Administration Générale des Douanes, Edouard Vallès Jean Laurent.

La Présidente de l’Association des Industries d’Haïti, Madame Marie Claude Bayard, condamne la grève des douaniers et demande aux autorités de continuer à faire preuve de fermeté dans ce dossier.

- Par l’organe d’un de ses membres, M. Rosemond Pradel, le Conseil Electoral Provisoire a présenté mercredi des excuses à la presse en général et à Signal FM en particulier au sujet de l’incident qui s’est produit au siège du CEP le lundi 26 juillet quand un reporter de Signal FM a été verbalement agressé par la Présidente du Conseil Electoral Provisoire, Mme Roselaure Julien.

Relatant l’incident dont il a été victime, le reporter de signal FM, Claudy St Cyr, précise que la Présidente du CEP parait être particulièrement hostile envers Signal FM. 

L’ancien Sénateur Paul Denis, porte-parole de l’OPL déclare de son coté ne pas comprendre l’attitude des membres du CEP. Il leur conseille la modération.

- Manifestation mercredi à Port-au-Prince de partisans de lavalas qui réclament avec encore plus de menaces le retour au pouvoir de leur leader. C’est le retour en force du slogan « koupe tèt, boule kay », notamment contre les bourgeois. Ils font état de leur mobilisation permanente en vue d’obtenir le départ du gouvernment Alexandre/Latortue.

- Commémoration mercredi à la faculté d’Ethnologie du 89ème anniversaire du premier débarquement des troupes américaines en Haiti. Les diverses associations ayant pris cette initiative (dont le Collectif Solidarité Identité Liberté et le regroupement d’organisations féministes CONAP) plaident en faveur de la construction d’une véritable nation haïtienne.