> Actualité > Dernières du 30 juillet 2004

Dernières du 30 juillet 2004

Publié le vendredi 30 juillet 2004

- Des individus armés ont abattu jeudi soir le commerçant Bernard Douze dans le quartier dénommé K-Soleil, aux Gonaïves.

Douze possède plusieurs stations d’essence aux Gonaïves, à Gros-Morne et à Montrouis.

La victime était au volant de sa voiture quand les bandits l’ont attaqué. Le véhicule n’étant plus sous le contrôle de Bernard Douze heurta dans sa course folle 3 personnes qui sont décédées pratiquement sur le champ.

- Les douaniers décident de mettre un terme à leur grève à partir de ce vendredi suite à des discussions avec une délégation de la primature.

Un compromis a été trouvé prévoyant le départ du directeur général adjoint et son remplacement par un fonctionnaire qui sera choisi sur une liste soumise par les employés. Cette formule permet de garder à son poste le directeur général Edouard Vallès Jean Laurent.

En dépit de ce compromis, les douaniers maintiennent leurs revendications salariales et expriment des doutes quant à la capacité du directeur général à pouvoir diriger l’administration suite au conflit.

Avant cette décision, le secteur des Affaires avait formellement condamné cette grève et demandé au gouvernement de prendre des mesures en vue de mettre fin à cette situation qui a beaucoup entravé la bonne marche de l’économie.

Parallèlement, certains des douaniers ayant requis l’anonymat avaient eux aussi condamné la grève indiquant que celle-ci n’était pas justifiée et que le Ministère des Finances devait sévir contre les grévistes dès le début de leur mouvement.

- Le Représentant Résident du Système des Nations Unis en Haïti et le Représentant de l’Union Européenne, Marcel Van Opstal, ont remis jeudi 3 chèques respectivement de 200 mille euros, de 8 millions de gourdes et de 3 millions 500 milles gourdes à 3 ONG, en l’occurrence Médecins Sans Frontière, Médecins du Monde et GTZ.

Ces montants sont destinés à la réalisation de plusieurs projets dans le domaine sanitaire et social dans 3 départements (l’Artibonite, la Grande-Anse et le Plateau Central).

- La Présidente du CEP, Mme Roselaure Julien, a minimisé jeudi l’incident du lundi 26 juillet au cours duquel un reporter de Signal FM, Claudy St-Cyr, a été l’objet d’agression verbale de sa part. Mme Julien dit croire en l’importance de la presse et par conséquent n’avoir point eu de problème avec un journaliste dans l’exercice de ses fonctions. Elle affirme par ailleurs que sa présence au CEP est une garantie pour la réussite des prochaines élections.

Concernant les révocations et les nominations illégales dont on l’accuse, la présidente du CEP apporte un démenti formel.

Le responsable du GREH, Himmler Rébu, qualifie d’inappropriée et d’incorrecte l’attitude hostile de Mme Roselaure Julien vis à vis du confrère de Signal FM. Himmler Rébu explique cependant le comportement de la présidente du CEP par des pressions que cette dernière subirait pour qu’elle démissionne de son poste.

La Directrice de Signal FM, Mme Anne Marie Issa, se dit sidérée devant l’attitude de Mme Roselaure Julien qu’elle qualifie d’inacceptable. Mme Issa déplore par ailleurs le choix de l’Eglise Catholique pour le CEP et demande au responsable du GREH, Himmler Rébu de s’expliquer sur ses allégations relatives a des pressions que subirait la présidente du CEP.

- Fanmi Lavalas déplore l’assassinat de l’ancien député du 21 Mai, Jocelyn St Louis. Le porte parole, Gilvert Angervil demande à la police et à la Justice de mettre l’action publique en mouvement contre les auteurs et les complices de cet assassinat.

Des membres de la famille de l’ancien député Lavalas assassiné accusent cependant certaines personnalités connues du parti Lavalas, notamment l’ancien Directeur Général du Ministère de l’Intérieur, Bell Angelot, d’être impliquées dans le meurtre. L’épouse de Jocelyn St Louis indique que l’adhésion de son mari au nouveau parti MODEREH serait le mobile de l’assassinat.

- Fin jeudi de la session ordinaire des examens du Baccalauréat 2eme partie pour l’année académique 2003-2004. Le Ministre de l’Education Nationale, Pierre Buteau, se dit satisfait du déroulement des examens officiels à travers le pays. Il annonce le lancement immédiat du processus de correction afin de préparer la session extraordinaire qui doit débuter le 20 septembre prochain.

Début ce jeudi 29 juillet à Petit-Goâve et aux Gonaïves des examens officiels pour l’année académique 2003-3004. Des milliers de candidats ont subi les premières épreuves de ces examens qui se déroulent dans ces deux villes.

- Lancement ce jeudi 29 juillet 2004 du programme Ti Moun Kè Kontan mis sur pied par le Ministère de l’Education Nationale de concert avec le Fond des Nations Unis pour l’Enfance.

- Lancement également ce jeudi par le Ministère de la Santé Publique de concert avec l’OPS/OMS, d’une campagne de sensibilisation contre le commerce illégal des médicaments, notamment en pleine rue. Les responsables mettent l’accent sur le danger que constitue l’usage de ces médicaments et promettent d’oeuvrer en vue de résoudre ce problème.

- Plusieurs dizaines d’étudiants de l’Université Lumière ont manifesté devant les locaux du Ministère de la Santé Publique ce jeudi pour réclamer leurs licences de fonctionnement. Une délégation de ces étudiants s’est rendue auprès de la Ministre de la Santé Publique, Mme Josette Bijou.