> Actualité > Dernières du 4 août 2004

Dernières du 4 août 2004

Publié le mercredi 4 août 2004

- Crise au sein du CEP : dans une longue note remise à la presse, Mme Roselor Julien présente la présidence du Conseil comme une entité à part et suprême à laquelle elle a accédé avec 75% des voix contre 25 à François Benoît. Elle affirme avoir gardé une certaine distance vis-à-vis de la presse par souci de permettre au porte-parole Rosemond Pradel de jouer son rôle. Après avoir relevé le fait que le coût des élections s’élève à 41 millions de dollars au lieu de 112 millions proposé par François Benoît, Mme Roselor termine sa note avec une kyrielle de versets bibliques.

- Rencontre hier après-midi au local du Conseil électoral Provisoire entre les membres de cette institution et une délégation du Comité de suivi de l’accord du 4 avril. Mme Marie Denise Claude et le professeur Micha Gaillard, qui ont fait partie de cette délégation, déclarent avoir pu sensibiliser les membres du CEP à la nécessité d’aplanir les différends qui existent entre eux. Ils affirment par ailleurs que ces derniers ont manifesté la volonté de s’unir en vue de réaliser les prochaines élections. Une nouvelle rencontre est prévue pour ce mercredi entre la délégation et le CEP.

- A la veille du 7ème congrès de son parti, le Secrétaire Général du RDNP, le Professeur Leslie François Manigat, se positionne par rapport à la conjoncture actuelle, notamment, sur la crise au sein du CEP, le déblocage de l’aide internationale et la performance du Premier Ministre Gérard Latortue.

- 3 Aout 1998 / 3 Aout 2004, 6ème anniversaire de l’assassinat du père Jean Pierre Louis dit Ti Jean Pierre Louis. L’organisation « Tèt Kole Ti Peyizan Ayisyen » a organisé un sit-in devant les locaux du Ministère de la Justice pour réclamer une enquête sérieuse autour de cet assassinat.

- La Police Nationale promet de prendre des mesures appropriées pour mettre fin à la situation qui se développe au niveau des routes nationales où des bandits armés sèment la terreur, surtout dans la zone du Morne à Cabris. Par ailleurs, le porte parole de la Police Nationale, Jn Bruce Myrthil a fait savoir que le processus d’intégration des militaires démobilisés dans la PNH est en cours.