> Actualité > Le ministre de la justice minimise les réactions sur la thèse du « complot » (...)

Haïti-Gouvernement-Presse

Le ministre de la justice minimise les réactions sur la thèse du « complot » contre Jean Monard Métellus

Me Jean Renel Sanon entend garantir la sécurité du journaliste en dépit de son refus de l’offre de protection

Publié le lundi 21 octobre 2013

Le ministre de la justice, Jean Renel Sanon, a minimisé, lundi, les réactions à son communiqué du 18 octobre relatif à un plan d’assassinat du journaliste Jean Monard Métellus (Caraïbes FM) conçu par un « secteur hostile aux élections. »

Dans une interview accordée à Radio Kiskeya, Me Sanon indique que, M. Métellus n’étant pas un membre influent de l’opposition, il ne voit pas comment certains puissent aboutir à la conclusion qu’en publiant le communiqué le gouvernement cherche à persécuter l’opposition.

Réagissant à la décision du journaliste de décliner l’offre de protection du gouvernement, le ministre de la justice a déclaré que c’est son droit le plus entier de ne pas l’accepter. Cependant, le gouvernement entend tout de même garantir sa sécurité « vu qu’il est de la responsabilité du gouvernement d’assurer la sécurité de tout un chacun. »

Expliquant que le gouvernement n’entendait pas procéder, dans la précipitation, à des arrestations, le ministre annonce qu’il va y en avoir.

A signaler qu’à la mi-journée, lundi, le ministre s’est rendu à Caraïbes FM pour exprimer sa « solidarité » avec le journaliste. Au micro de Jean Monard Métellus, à l’émission « Intersection », il a tenté avec difficulté de justifier le communiqué et d’accréditer la thèse du « complot. » [jmd/RK]