> Actualité > Dénaturalisation : L’Etat de Saint-Vincent et Grenadines réclame des sanctions (...)

Haïti-RD-Saint Vincent et Grenadines

Dénaturalisation : L’Etat de Saint-Vincent et Grenadines réclame des sanctions économiques contre la République Dominicaine

"Suspension de la RD du Programme Petro Caribe et arrêt de son processus d’intégration de la RD à la CARICOM"

Publié le mardi 12 novembre 2013

Le Premier ministre de Saint-Vincent et Grenadines, Ralph Gonsalves, a appelé à l’adoption d’une série de sanctions économiques contre la République Dominicaine pour contraindre les autorités de ce pays à revenir sur leur décision de dénationaliser les Dominicains-es d’ascendance haïtienne, informe la Presse trinidadienne (Breaking News Trinidad & Tobago 11/11/2013).

Il faut suspendre la République Dominicaine du programme Petro Caribe et quant à son souhait d’adhérer à la Caricom, il n’en sera rien si les dirigeants dominicains ne reviennent pas sur l’arrêt de la Cour Constitutionnelle, a insisté le Premier ministre Ralph Gonsalves qualifiant cet arrêt de « loi raciste ».

Le dirigeant caribéen qui intervenait à un programme radiophonique à Trinidad & Tobago (Eye on Dependency), a jugé « inacceptable » la position des autorités dominicaines et a exhorté les Etats-membres de la Caricom à adopter une position sans équivoque à l’endroit de la République Dominicaine.

Le Premier ministre de St Vincent & Grenadines, s’adressant aux autorités de Santo Domingo quant à cet arrêt, a encore déclaré : « Votre entrée à la Caricom vous sera refusée si vous ne prenez pas des mesures de correction ». [Source : GARR]